WOD - Crossfit Saint-Hubert

Accro au Cross­fit

Salle de Crossfit Saint-Hubert
Salle de Cross­fit Saint-Hubert

Il y a deux mois, j’ai décidé que j’en avais assez de la courbe ascen­dante que me présen­tait ma balance lorsque j’osais m’y aven­tu­rer. Tannée des kilos qui s’ac­cu­mu­laient au gré de mes prépa­ra­tions de cours et de la correc­tion des travaux de mes étudiants. Tannée de voir mes vête­ments rétré­cir au même rythme que mon souf­fle… Tannée et, surtout, peinée de perdre la forme que j’avais si fière­ment acquise, un demi-mara­thon à la fois. La course n’étant plus une option pour moi (dégra­da­tion des arti­cu­la­tions oblige), j’ai essayé de me tour­ner vers l’el­lip­tique. J’en ai vite fait le tour. Le yoga? Trop calme. J’avais besoin de quelque chose qui me permet­trait d’ex­pul­ser mon souffle et mon éner­gie à grands coups de « humph » et de « argh » bien sentis, le visage crispé par l’ef­fort.

Mon neveu m’avait parlé du Cross­fit comme étant une disci­pline exigeante et complète. Poids et haltères, corde à danser, cardio, redres­se­ments assis, push-ups et compa­gnie composent cette disci­pline. J’ai 43 ans, un surplus de poids impor­tant et un cardio en déclin (trop peu d’en­traî­ne­ment dans les derniers mois). Certains articles dispo­nibles en ligne indiquent qu’il n’est peut-être pas appro­prié de commen­cer le Cross­fit après 40 ans. Il ne m’en fallait pas plus pour me titiller l’or­gueil. « Ah ouais? » que je me suis dit. « Trop vieille pour faire du Cross­fit? Qui ça? Pas moi certain! Wo! ». Et j’ai essayé… Ouch…

L’en­fer : les cours d’in­tro­duc­tion

On doit d’abord « survivre » aux cours d’in­tro­duc­tion pour accé­der au groupe des personnes super sensa­tion­nelles qui ont le droit de suivre les cours de groupe. Pendant les cours d’in­tro, un entraî­neur explique les diffé­rents mouve­ments les plus impor­tants qu’on sera appe­lés à faire pendant les cours de groupe. Alors pendant envi­ron 40 minutes, on fait un mouve­ment, on le répète, on le redresse, on le refait, puis on change de mouve­ment un tout petit peu, pour le refaire, l’ajus­ter, etc. On sort des cours d’in­tro complè­te­ment vidés et crinqués… Mais surtout, on a MAL!!! Mais ce n’est rien à compa­rer aux quatre jours qui suivent! La pire douleur de ma vie d’« athlète ». Tu sais, quand tu penses que tu vas arra­cher les rampe d’es­ca­lier, car tu es inca­pable de descendre une marche sans y mettre tout ton poids… Une douleur muscu­laire qui te fait regret­ter les sous que tu as mis pour les cours d’in­tro. Mais j’avais payé et je suis un peu maso, alors j’y suis retour­née…

WOD - Crossfit Saint-Hubert
Cours de groupe 1

Mon club, Cross­fit Saint-Hubert, offre trois cours d’in­tro avant de pouvoir passer au cours de groupe. Je les ai tous faits. J’ai souf­fert le martyre à chaque cours.

La gradua­tion : les cours de groupe

J’étais très inti­mi­dée lorsque j’ai assisté au premier cours de groupe. Le Cross­fit se déroule dans une salle où il y a beau­coup de métal, de poids, d’ins­tru­ments de torture. Tout le monde a l’air de savoir ce qu’il fait. Pas toi. Pas au début. Mais l’at­mo­sphère est bonen­fant. C’en est une de saine compé­ti­tion. Tout le monde s’en­cou­rage.

Actuel­le­ment, je suis la « poche » du club. Mais je réalise que tout le monde est content que je sois là, car tout le monde se sent un peu meilleur depuis que je fais partie du groupe.

WOD - Crossfit Saint-Hubert
Cours de groupe 2

Bien­tôt, une nouvelle personne va s’ins­crire, et ce sera à mon tour de me sentir hot! Mais malgré ce que je viens de dire, je ne sens pas de juge­ment. Au contraire! C’est super moti­vant et tout le monde veut que tout le monde réus­sisse. J’adore ça!

Les cours de groupe ont vrai­ment été l’élé­ment déclen­cheur dans ma nouvelle passion pour cette disci­pline. Chaque cours est diffé­rent du précé­dent. Tous les muscles du corps sont solli­ci­tés, mais pas à chaque cours, et pas deux cours en ligne.

Le conseil de la novice

J’au­rais envie d’écrire encore pendant des para­graphes sur le sujet, mais je n’ai pas le temps. Si j’ai un seul conseil à donner pour le moment, c’est de passer à travers les cours d’in­tro­duc­tion pour accé­der rapi­de­ment aux cours de groupe.

Il est là, le vrai bonheur du Cross­fit. Elle est là, ma nouvelle place!

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.